Type de contrat CDI
Début du contrat 01/01/2022
Localisation Versailles, 78, Yvelines, Île-de-France
Niveau d'études Détenir au moins un bac + 5 ou école d’ingénieur
Domaine professionnel NUCLEAIRE
Niveau d'expérience 0 à 5 ans
Rémunération 2 245€ à 2 565€ mensuel net
34 540€ à 39460€ annuel brut (selon expérience)
Avantages en nature -
Télétravail Non

Ingénieur responsable d’instruction en sûreté nucléaire F/H

Descriptif de l'organisation

Le service d’infrastructure de la défense (SID) est l'opérateur unique de gestion immobilière et énergétique du ministère des armées. Il intervient en particulier au profit des infrastructures militaires stratégiques dédiées à la dissuasion.

Le service d'infrastructure de la défense a notamment la responsabilité de garantir en tant qu'autorité de conception des infrastructures, la conformité aux exigences en matière de sécurité nucléaire des installations dont il a la charge et ce à chaque phase de vie (conception, maintenance/exploitation, démantèlement). 

Le pilotage de l’ensemble des missions relatives aux installations nucléaires et de dissuasion et l’exercice des responsabilités d’autorité de conception des infrastructures sont rassemblées au sein de la sous-direction affaires nucléaires (SDAN) de la direction centrale du SID à Versailles (78).

Descriptif des missions

L’ingénieur responsable d’instruction en sûreté nucléaire intègre une équipe d’ingénieurs au sein du Bureau Sûreté Nucléaire de la SDAN. Il assure une interface technique avec un réseau d’ingénieurs implantés sur les sites militaires concernés. Un des objectifs majeurs de ses activités est de garantir l’acquisition et le maintien de la SN pour les infrastructures relevant du SID sur tout leur cycle de vie.

Les infrastructures peuvent concerner aussi bien des installations de soutien terrestre des sous-marins nucléaires, du porte-avions Charles de Gaulle ou des ouvrages et installations liées aux forces aériennes stratégiques. 

Une connaissance des référentiels et réglementations en vigueur, des règles de l’art utilisées dans le domaine de la sûreté de fonctionnement, l’électricité et le contrôle-commande sont nécessaires afin d’assurer une cohérence d’ensemble au niveau national. 

Ayant une parfaite maîtrise du domaine nucléaire, ses missions consistent à :

•            Rendre des avis d’expert sur les documents élaborés dans le cadre de l’acquisition et du maintien de la sûreté

•            Assurer l’instruction des dossiers lors de commissions ad hoc

•            Participer à la rédaction de spécifications techniques d’interfaces pour les grands projets en phase programme ou de réexamen de sûreté

•            Participer à la rédaction des guides de méthodologie d’analyse de sûreté

•            Participer aux instructions avec l’autorité de sûreté

•            Participer aux réunions de travail avec les parties prenantes de la sûreté nucléaire de défense

•            Assister et conseiller le responsable des affaires nucléaires (RAN) 

•            Participer ponctuellement à la rédaction d’études techniques 

•            Dans le cadre de la gestion de crise, intervenir au sein des structures ad hoc.

Dans le cadre de ses fonctions, il est d’ailleurs appelé à faire ponctuellement quelques missions sur les sites du territoire métropolitain.

Profil recherché

Diplômé d’une école d’ingénieur et/ou d’un titre universitaire de niveau minimum BAC+5 dans le domaine de la sûreté nucléaire, le candidat dispose d’une expérience confirmée en matière d’instruction ou de rédaction de documents de sûreté nucléaire.

Une expertise complémentaire dans un domaine technique (génie civil, génie électrique, génie mécanique, etc. ) ou en matière de sûreté de fonctionnement serait vivement appréciée.

Attaché aux enjeux de la dissuasion, le candidat devra démontrer une grande rigueur professionnelle, une capacité à travailler en toute autonomie tout en sachant fédérer les énergies du réseau des ingénieur sûreté.


Compétences requises:

  • Esprit d'analyse, 
  • Capacité à travailler en équipe et en réseau,
  • Expérience en sûreté de fonctionnement et en électricité/cc souhaitée.


Process de recrutement

  • Si votre candidature est présélectionnée, vous serez contacté(e) par téléphone pour apprécier vos attentes et motivations.
  • Si vous êtes sélectionné(e) après cette première étape, vous serez reçu(e) en entretien par l’employeur et éventuellement le service des ressources humaines.
  • Vous serez à l’issue de cet entretien informé(e) par l’employeur des suites données à votre candidature.